Ce matin dans les locaux de la Mission Locale pour l’Emploi de Bondy, la conseillère Camille Pottier reçoit Chahina, une jeune de Bondy Nord, sans travail depuis deux ans. Sortie de l’école à 17 ans, elle n’a obtenu que des emplois  temporaires ou au noir. « Et encore, si je n’avais pas triché sur mes expériences professionnelles, je n’aurai rien eu! ». Elle s’est mise en quête de travail avec son amie Virginie, Française de sang et  blonde. « Avec le même CV, elle a obtenu trois entretiens, alors que je n’ai pas même reçu de réponse! »

 

Le fait que Shahina est d’une élégance sans faille et que son français n’a rien de celui de la cité ne change rien. Elle ne se désespère pas pour autant. Pour entrer dans la fonction publique, elle dresse avec sa conseillère un bilan et se prépare pour le Concours. En attendant, elle va « poser des CV à gauche à droite, on ne sait jamais. »

 

La Mission Locale pour l’Emploi accueille les jeunes qui sortent de l’école et cherchent un emploi ou une formation. « Le but n’est pas de faire de l’abattage », explique Philippe Bernard (photo), chargé de projet Emploi. Même si les subventions de l’Etat dépendent de la quantité de jeunes pris en charge, la Mission Locale préfère la qualité du travail d’information, de conseil, d’orientation et de recherche d’emploi. Chaque matin, seuls les six premiers arrivés obtiennent un rendez-vous.

 

 

 

Par Blaise Hofmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blaise Hofmann

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022