-- Cliquez pour voir l'image en entier

Lorsque, de Bondy, je me rendais au lycée à Clichy-sous-Bois, je prenais le bus 247 qui m’y emmenait en moins d’une demi-heure. C’était tout droit, puis un virage à droite, et au bout, une grande montée où l’on avait l’impression de traverser une forêt. Et tout en haut, au milieu de nulle part, Clichy-sous-Bois/Montfermeil. Aujourd’hui, le 247 n’existe plus. Le 146 l’a remplacé, mais il met deux fois plus de temps. Bref, les Clichois et Montfermeillois vivent enclavés sur leur piton forestier.

Mais Fadela Amara l’a promis, au nom du gouvernement : ces deux villes seront désenclavées ! Pour cela, il suffit, mais c’est énorme, de les raccorder à la ligne du tramway T4 qui a été inaugurée il y a un peu plus de deux ans. Car, pour Clichy-sous-Bois/Montfermeil, depuis les émeutes en 2005, le coup de boule de Zidane en 2006, l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, le lancement du plan Espoir banlieue en 2008 et le début de 2009 : rien de neuf. Les travaux n’ont toujours pas commencé. Pire, le trajet n’est même pas encore défini ! Des communes renâcleraient.

Mais Fadela Amara n’a pas peur des jeunes et elle veut faire que le chantier démarre enfin. La secrétaire d’Etat à la politique de la ville s’est donc rendue lundi 19 janvier à Montfermeil pour y rencontrer tous les élus concernés pour le prolongement du T4. Au terme de la rencontre, elle a annoncé que la mise en service du tramway serait être effective en 2015, déplorant que le dossier bloque sur le dessin du tracé.

Mais voilà qu’intervient un nouveau paramètre : le département (93, présidé par le socialiste Claude Bartolone) souhaite aménager la nationale avec un TCSP (Transport en commun en site propre). La seule question qui vaille : cette proposition simplifie-t-elle ou complique-t-elle le schmilblick ? LeTCSP se veut-il une alternative au projet T4 ? Quelque chose en plus ? Des experts seront chargés de trouver la meilleure solution…

Chou Sin

Photo du haut : Fadela Amara entourée (de gauche à droite) des maires de Montfermeil et Clichy-sous-Bois, Xavier Lemoine (UMP) et Claude Dilain (PS).


Le tram pour Clichy/Montfermeil en 2015
envoyé par Bondy_Blog

Bilan du PEB : « Symboles clinquants… Avancée massive… Demi-teinte… »


Plan banlieue

envoyé par Bondy_Blog

Chou Sin

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués. (Un article d'abord publié chez Mediapart, dans le cadre de notre partenariat).

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022