-- Cliquez pour voir l'image en entier

Lorsque, de Bondy, je me rendais au lycée à Clichy-sous-Bois, je prenais le bus 247 qui m’y emmenait en moins d’une demi-heure. C’était tout droit, puis un virage à droite, et au bout, une grande montée où l’on avait l’impression de traverser une forêt. Et tout en haut, au milieu de nulle part, Clichy-sous-Bois/Montfermeil. Aujourd’hui, le 247 n’existe plus. Le 146 l’a remplacé, mais il met deux fois plus de temps. Bref, les Clichois et Montfermeillois vivent enclavés sur leur piton forestier.

Mais Fadela Amara l’a promis, au nom du gouvernement : ces deux villes seront désenclavées ! Pour cela, il suffit, mais c’est énorme, de les raccorder à la ligne du tramway T4 qui a été inaugurée il y a un peu plus de deux ans. Car, pour Clichy-sous-Bois/Montfermeil, depuis les émeutes en 2005, le coup de boule de Zidane en 2006, l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, le lancement du plan Espoir banlieue en 2008 et le début de 2009 : rien de neuf. Les travaux n’ont toujours pas commencé. Pire, le trajet n’est même pas encore défini ! Des communes renâcleraient.

Mais Fadela Amara n’a pas peur des jeunes et elle veut faire que le chantier démarre enfin. La secrétaire d’Etat à la politique de la ville s’est donc rendue lundi 19 janvier à Montfermeil pour y rencontrer tous les élus concernés pour le prolongement du T4. Au terme de la rencontre, elle a annoncé que la mise en service du tramway serait être effective en 2015, déplorant que le dossier bloque sur le dessin du tracé.

Mais voilà qu’intervient un nouveau paramètre : le département (93, présidé par le socialiste Claude Bartolone) souhaite aménager la nationale avec un TCSP (Transport en commun en site propre). La seule question qui vaille : cette proposition simplifie-t-elle ou complique-t-elle le schmilblick ? LeTCSP se veut-il une alternative au projet T4 ? Quelque chose en plus ? Des experts seront chargés de trouver la meilleure solution…

Chou Sin

Photo du haut : Fadela Amara entourée (de gauche à droite) des maires de Montfermeil et Clichy-sous-Bois, Xavier Lemoine (UMP) et Claude Dilain (PS).


Le tram pour Clichy/Montfermeil en 2015
envoyé par Bondy_Blog

Bilan du PEB : « Symboles clinquants… Avancée massive… Demi-teinte… »


Plan banlieue

envoyé par Bondy_Blog

Chou Sin

Articles liés

  • « Les musulmanes sont victimes lorsqu’elles sont silencieuses, soldates de l’islam politique lorsqu’elles parlent »

    Alors que le Sénat examine le projet de loi renforçant les principes républicains (contre le 'séparatisme'), les discussions autour d'amendements portés par la droite alimentent la polémique, notamment chez les observateurs internationaux. L'interdiction des femmes qui portent le voile d'accompagner les sorties scolaires cristallise un nouveau virage dans la confusion volontaire entre laïcité et neutralité. Aïcha Bounaga, chercheuse en sciences politique à Sciences Po Bordeaux analyse cette mise au pas violente, notamment pour les musulmanes. Entretien.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 09/04/2021
  • C’est une bonne situation, ça, énarque ?

    Ce jeudi 8 avril, le président de la République devrait annoncer la suppression de l'ENA (École Nationale d'Administration), dans le cadre d'une grande réforme de la haute fonction publique afin d'assurer plus d'inclusivité au sein des sphères décisionnelles encore trop fermées. Pour notre rédactrice Eugénie Costa, cela ne suffira pas à régler le problème bien plus profond de la représentativité et de la diversité des élites. Billet.

    Par Eugénie Costa
    Le 08/04/2021
  • “La lutte contre le séparatisme a pris le dessus sur l’égalité des chances”

    Alors que l'espace médiatique a été occupé ces dernières semaines par la thématique du séparatisme, le gouvernement a aussi annoncé dans le même temps des mesures sociales en faveur des quartiers populaires et de l'égalité des chances. Des mesures passées presque inaperçues, qui cachent mal le tournant vers la droite du gouvernement Macron. Analyse.

    Par Hervé Hinopay
    Le 22/02/2021