En mairie, donc, premier étage, une dame dispose de plans de Bondy photocopiés, noir blanc.

Passe un grand frère.

– Ah, Serge, je sors de chez un élu. Ils ont entendu dire qu’un journaliste suisse se baladait en ville. Ils sont un peu inquiets. Tu devrais aller leur dire bonjour, pour désamorcer le truc, tu vois?

– Je pensais n’aller voir le maire que plus tard, quand j’aurai de vraies questions à lui poser sur tout ce que j’aurai vu en ville.

– C’est bien, mais va voir un adjoint tout de suite. C’est sensible, tu vois, vaut mieux que tu leur expliques ton projet toi-même plutôt qu’ils ne le découvrent par leurs indics dans les cités…

Serge Michel

Serge Michel

Articles liés

  • Primaire populaire : un scrutin hors-sol pour les quartiers ?

    Les votes pour la primaire populaire s'ouvrent aujourd’hui et jusqu’au 30 janvier, dans l’idée d’investir un·e candidat·e unique d'une gauche de plus en plus fracturée. Dans les quartiers populaires, et notamment en Seine-Saint-Denis, militants et habitants ont pour le moment du mal à croire au rassemblement. Témoignages.

    Par Florian Dacheux
    Le 27/01/2022
  • Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison

    Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions des militants et adhérants traduisent le sentiment de trahison. Analyse et témoignages. En partenariat avec Mediapart.

    Par Hervé Hinopay
    Le 24/01/2022
  • Prison : le bilan en trompe l’œil de Macron face à la surpopulation

    Arrivé à la tête d'un pays dont la politique carcérale est décriée depuis des années, Emmanuel Macron a lancé depuis 2017 plusieurs chantiers pour tenter d'endiguer le fléau de la surpopulation en prison. Le président avait prévu de créer des milliers de places de prison. Paradoxalement, sa réforme de la justice risque d’aggraver le taux d’occupation des prisons. Décryptage.