Comme chaque premier vendredi du mois, nous vous présentons #LesBâtisseurs sur les ondes de France Bleu Paris (107.1) ! Pour ce huitième numéro, c’est Mohamed Koussa, un enseignant de Seine-Saint-Denis, que nous mettons à l’honneur. Vous le connaissez puisque le Bondy Blog lui a consacré un portrait en février 2018.

En décembre dernier, Mohamed Koussa a lu 800 pages d’un livre écrit en anglais en 1h25. Un exploit qui lui a permis de décrocher la première place lors des championnats du monde de lecture rapide à Shenzhen en Chine. Pourtant, il y a encore quatre ans, il était un lecteur lent et un « professionnel de la procrastination », comme il le dit avec humour. Professeur dans un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis, à La Courneuve, le quadragénaire essaie aujourd’hui de transmettre certaines des techniques qui lui ont permis d’accomplir ses exploits de lecture à ses élèves.

Un entretien mené par Alban Elkaïm, reporter au Bondy Blog et Laurent Petitguillaume, journaliste à France Bleu Paris. Bonne écoute !

Articles liés

  • Au Parc des Princes, mouiller le maillot pour lutter contre les violences intrafamiliales

    Pour la journée des droits de l’enfant, 250 jeunes pris en charge par l'ASE ont foulé la pelouse du Parc des Princes. Au menu de la 2nd édition du Tournoi de l’Enfance : du foot, de la musique et des invités de marque. L'objectif était de sensibiliser à la cause des violences intrafamiliales et de rendre heureux les enfants concernés. Reportage. 

    Par Ayoub Simour
    Le 24/11/2022
  • 7 ans après la mort de Othmane, la famille va manifester devant le siège d’Otis

    Une nouvelle fois, l’ascensoriste se pourvoit en cassation. Depuis la mort de Othmane, sa famille se retrouve dans une bataille judiciaire sans fin. Bloqué dans un ascenseur, l’enfant de 7 ans est mort asphyxié. Sa famille poursuit le bailleur et la société Otis en justice. Mais l’ascensoriste rejette toute responsabilité et pointe « l’imprudence des parents ». Une manifestation se tiendra, le 24 novembre, devant le siège d’Otis.

    Par Céline Beaury
    Le 23/11/2022
  • À Bobigny, la justice des mineurs dans « une situation intenable »

    Le tribunal pour enfants de Bobigny tire la sonnette d’alarme. Les greffières se retrouvent régulièrement en sous-effectif, une situation qui entraîne l’annulation d’audiences pour un public pourtant très vulnérable. Le 22 novembre, les syndicats dénonçaient « une justice toujours plus dégradée au tribunal de Bobigny ».

    Par Marie Koyouo, Héléna Berkaoui
    Le 23/11/2022