Derniers articles

  • On a testé pour vous : le bac+2 magie en plein Paris

    Dans le Marais, un café-théâtre propose, depuis septembre dernier, une formation particulière, de niveau bac+2 et reconnue par l'Etat. Une formation de magicien professionnel. Le BB est allé faire un tour au Double Fond, en plein cours de mentalisme. Reportage.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 17/10/2019
  • Aya à l’Huma : alliage improbable, succès indéniable

    De vendredi à dimanche, plusieurs centaines de milliers de personnes ont convergé vers le parc départemental de La Courneuve pour la 84e édition de la fête de l'Humanité. Au programme, des débats, des rencontres et des concerts, comme celui de la nouvelle star Aya Nakamura. Qui a électrisé le public de l'Huma. Reportage.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 17/09/2019
  • « Être chrétien, c’est être de gauche »

    Dans l'imaginaire collectif, catholique rime volontiers avec bourgeois, plus conservateur, réfractaire au progrès social. Et, politiquement, avec électeur de droite. Pourtant, de l'autre côté de l'échiquier politique se trouvent aussi des abonnés à la paroisse du dimanche. Associations et particuliers n'hésitent pas à faire partager leurs visions du socialisme, qui reposent selon eux sur les préceptes du christianisme. Le Bondy Blog en a rencontré quelques-uns.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 11/07/2019
  • A Évry-Courcouronnes, la « CAN Epinetzo » continue de faire le buzz

    Depuis plus d'une semaine, c'est le tournoi de foot qui provoque des émules sur les réseaux sociaux. La « CAN Epinetzo », la coupe d'Afrique des nations des quartiers d’Évry-Courcouronnes, a attiré ce dimanche 19 mai un grand nombre de spectateurs dans les tribunes du stade Jean-Louis Moulin. Le public a eu l'occasion de suivre les prestations de ces jeunes des quartiers des Aunettes et des Épinettes, mouillant le maillot des pays comme le Congo, la Côte d’Ivoire, le Maroc ou encore l’Algérie. Reportage.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 21/05/2019
  • Alexandre, gilet jaune, 84 ans, convoqué au commissariat

    Alexandre, gilet jaune de 84 ans, a été convoqué lundi 8 avril au commissariat d'Arpajon suite à une plainte déposée contre X par la députée (LREM) de l'Essonne Lætitia Romeiro-Dias. Le retraité de Brétigny-sur-Orge a répondu pendant près d'une heure aux questions des enquêteurs sur la permanence de la parlementaire, recouverte de photos de blessés lors des manifestations. Pour le Bondy Blog, il a accepté de revenir sur cet épisode.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 14/05/2019
  • A Bobigny, les gilets jaunes débattent et étalent leurs divergences

    Le collectif « Robes Noires et Gilets Jaunes » organisait une conférence-débat, vendredi 26 avril, à la Bourse du travail de Bobigny. En présence de figures du mouvement comme Priscillia Ludosky ou de syndicalistes comme le policier Alexandre Langlois, la discussion était ouverte... Très ouverte, même, à l'image des échanges houleux qui ont émaillé les trois heures de débat. Récit.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 30/04/2019
  • Exit l’euro, place à la pêche ? A Montreuil, une monnaie locale tente de faire son trou

    Elle a le même format qu'un billet de cinq euros et on peut s'en servir pour faire ses courses dans un établissement labellisé. Lancée à Montreuil en juin 2014, la pêche, monnaie locale complémentaire, s'est exportée dans les commerces de proximité franciliens. Pour s'en procurer, il suffit de se rendre dans l'un des seize comptoirs d'échange installés dans certaines villes de Seine-Saint-Denis (Montreuil, Bagnolet, Le Pré-Saint-Gervais), du Val-de-Marne (Saint-Maur-des-Fossés et Alfortville) et quelques arrondissements de Paris. Reportage.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 19/04/2019
  • Privés de gilets jaunes, les Champs-Elysées n’ont pas pour autant retrouvé le sourire

    Une semaine après les scènes marquantes de l’acte 18, qui ont vu certains manifestants casser des vitrines de magasins, du mobilier urbain ou des kiosques à journaux, les Champs-Elysées étaient interdits aux manifestations ce samedi 23 mars. A la place, l’avenue parisienne avait une drôle d’allure, occupée de long en large par un dispositif policier impressionnant. Seuls quelques badauds s’y promenaient, ici et là. Reportage.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 24/03/2019