Derniers articles

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    Le 15 mai prochain, le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugureront un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 05/05/2021
  • “Une nouvelle génération de Français d’origine asiatique veut nommer le racisme, et résister”

    Des insultes, à la fétichisation jusqu'aux agressions mortelles, ou violences policières : en France, depuis de nombreuses années, les Français ou personnes immigrées issus de la communauté asiatique vivent un racisme, trop souvent minimisé. Alors que cinq personnes comparaissent, dans un procès historique à Paris, pour provocation publique à caractère raciste sur les réseaux sociaux, Amina Lahmar a demandé aux concernés comment ils vivent au quotidien ces différentes formes de discrimination exacerbées par la crise sanitaire. Analyse et témoignages.

    Par Amina Lahmar
    Le 24/03/2021
  • Des Algériens bloqués depuis des semaines à l’aéroport Charles de Gaulle

    Depuis le 26 février, un groupe d'une vingtaine d'Algériens est bloqué dans la zone de transit de l’aéroport Charles de Gaulle. Arrivés majoritairement de Londres, les passagers dont des enfants et des personnes âgées, se sont vus refuser l’accès à leur vol par la compagnie Air Algérie. Depuis trois semaines, ils vivent dans une partie de zone de transit dans des conditions déplorables. Témoignages.

    Par Amina Lahmar
    Le 19/03/2021
  • Souvenir de confinement : Une broche à mechoui solidaire

    Peut-on avoir des bons souvenirs du confinement, arrivé dans nos vies il y a un an jour pour jour ? En Moselle, alors que les nerfs sont à vif après des semaines d'isolement lors du premier confinement amorcé en mars 2020, certains habitants d'une petite commune du département ont décidé, de braver les interdits, et de partager un moment de convivialité. Malgré la distanciation sociale, des voisins isolés ont pu ainsi partager quelques instants de solidarité interdite mais à l'air libre, autour d'un mechoui artisanal. Récit. 

    Par Amina Lahmar
    Le 17/03/2021
  • Une école francophone à Gaza pour l’avenir des Palestiniens

    À Rafah, au sud de Gaza, l’association Tabassam Gaza entreprend d’ouvrir une école francophone. Son président Waleed Aboudipaa, enseignant de français et humanitaire gazaoui tente de proposer une offre éducative aux écoliers de la ville dont la scolarité est menacée par la guerre avec Israël et la pauvreté qui en découle.

    Par Amina Lahmar
    Le 15/02/2021
  • Les mutilations génitales féminines : 200 millions de victimes

    Le 6 février, c'est la journée mondiale de tolérance zéro envers les mutilations génitales féminines, qu’on appelle MGF ou MSF pour Mutilations Sexuelles Féminines. D’après l’UNICEF, en 2016 on comptait déjà pas moins de 200 millions de femmes et fillettes mutilées dans le monde. Amina Lahmar nous explique les enjeux de ce phénomène dramatique.

    Par Amina Lahmar
    Le 06/02/2021
  • Guerre d’Algérie : la différence entre le discours familial et mes manuels scolaires

    Le rapport controversé de Benjamin Stora, sur la guerre d’Algérie, rendu à Emmanuel Macron en janvier dernier met en lumière l’idée que l’Algérie et la France ont construit leur mémoire chacune de leur côté. L'hypothèse d'excuses officielles de la part de la France, a d'ailleurs été éludée par l'exécutif. De leur côté, les générations de descendants d’immigrés algériens ont pu être confrontées à des versions différentes de l’histoire. Amina Lahmar se replonge dans ses années lycées marquées par le choc de la différence entre les discours scolaires et les histoires familiales.

    Par Amina Lahmar
    Le 02/02/2021
  • Un deuxième confinement sans internet à Argenteuil

    #BestofBB À Argenteuil, certains habitants disent subir des pannes d’internet régulières pouvant durer des jours voire des mois. Pour les concernés, la situation se serait dégradée depuis le passage de l’ADSL vers la fibre. La première vague a été une épreuve pour beaucoup, qui continuent d'attendre des pages se charger. Enquête sur cette nouvelle preuve de la fracture numérique.

    Par Amina Lahmar
    Le 25/12/2020