Derniers articles

  • À Épinay-sur-Seine, un lycée au milieu des gravats et sans savon en plein Covid-19

    Le lycée Jacques Feyder à Épinay-Sur-Seine, en travaux depuis trois ans, est toujours en chantier. Et avec l’épidémie, les conditions sanitaires se détériorent. C’est ce que dénonce l’ensemble du personnel réuni jeudi 15 octobre 2020 devant les portes de l’établissement. Alors que de nouvelles mesures sanitaires viennent d’être annoncées par le Président E. Macron, les enseignants et l’infirmière de l’établissement réclament de meilleures conditions de travail. Reportage.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 16/10/2020
  • Le centre-ville de Saint-Denis a repris vie

    C’est un des poumons commerciaux de Saint-Denis et du département : le centre-ville piéton de la cité dionysienne a vu ses commerces rouvrir, ce lundi, à l’occasion du déconfinement. Si les boutiques ont mis en place des règles pour limiter la propagation du virus, la diffusion limitée des masques et la densité de population rendent difficile le respect des consignes sanitaires. Reportage.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 12/05/2020
  • Un open space dans le salon pour travailler en famille

    Comment garder de la productivité, un peu d'organisation quand on travaille depuis chez soi ? L'équation n'est pas simple mais elle a plusieurs solutions. A Bobigny, quatre soeurs ont pris l'initiative d'aménager un open space à la maison pour devenir collègues, le temps d'un confinement. Récit. 

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 07/05/2020
  • « Un cadeau du père Noël » : exonérés de loyers, les Balbyniens respirent

    Une pétition demande, depuis plusieurs semaines, aux bailleurs sociaux du département d’exonérer les locataires les plus modestes de leur loyer pendant le confinement. La municipalité UDI de Bobigny a été la première à y répondre, ce jeudi. Tous les locataires de l’office HLM municipal ne paieront pas de loyers en avril. Au grand bonheur des Balbyniens que nous avons rencontrés.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 26/04/2020
  • Avec le confinement, le Ramadan au singulier

    A partir de ce vendredi, les musulmans vont observer le jeûne du mois de Ramadan. Un moment de prière et de piété mais aussi un moment collectif, où l’habitude est au partage, aux retrouvailles familiales, à l’affluence dans les mosquées… Avec le contexte sanitaire, c’est un Ramadan singulier que débute la communauté musulmane. Témoignages.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 23/04/2020
  • Des vitamines, des infusions et des gélules : contre le virus, Nassima a tenté la médecine naturelle

    Nassima est infirmière et dirige un cabinet de santé naturelle dans les Hauts-de-Seine. Au début du confinement, elle a contracté le Covid-19. Loin de se contenter des Doliprane qu’on lui a prescrits, la mère de famille de 41 ans s’est blindée de remèdes naturels pour faire face à la maladie. Avec efficacité ? Elle nous raconte.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 15/04/2020
  • « Nous voulons que les plus précaires soient exonérés de loyers »

    Sa pétition a recueilli 1000 signatures en deux jours. Aly Diouara, président de l’amicale des locataires AMF-CLCV de La Courneuve, souhaite obtenir des bailleurs sociaux une exonération des loyers pour les familles les plus modestes, le temps de la crise sanitaire. Interview.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 09/04/2020
  • Papa, maman : à 30 ans, je change de voie !

    Qui n’a pas un jour rêvé de quitter son boulot, dire adieu à son patron et réaliser son rêve d’enfant… ou plutôt son job d’enfant ? Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand le boulot en question a été obtenu au prix de sacrifices importants et avec la fierté des siens. Certains, pourtant, choisissent de laisser tomber leur success story pour faire ce qui leur plaît. Témoignages.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 14/01/2020
  • Soumaya, l’histoire vraie (qui dérange) d’une citoyenne française

    Censuré par le Grand Rex en mars dernier, le film Soumaya se bat pour exister. Ce drame, tiré d'une histoire vraie, raconte le parcours d'une cadre dont la vie bascule au moment des attentats de Paris. Perquisition, perte de son emploi, islamophobie... Depuis six mois, l'équipe du film se bat pour montrer le film partout en France. Le BB était à une de ces projections à Aubervilliers.

    Par Chahira Bakhtaoui
    Le 17/10/2019