Derniers articles

  • Au campement de la porte d’Aubervilliers, l’attente et l’urgence

    L'évacuation du camp de migrants de la porte de la Chapelle et de Saint-Denis, le 7 novembre dernier, n'a pas réglé le problème des exilés à Paris. A quelques centaines de mètres, à la porte d'Aubervilliers, ils sont encore près d'un millier à (sur)vivre dans des conditions déplorables, sujets à la misère et àl la violence. Reportage.

    Par Hassan Loughlimi
    Le 27/11/2019