Derniers articles

  • #LesBâtisseurs avec Laëtitia Nonone

    Notre rubrique #LesBâtisseurs devient interview sur France Bleu Paris ! Objectif : mettre en avant ces anonymes, entrepreneurs, éducateurs, sportifs, artistes qui font bouger les lignes au quotidien dans les villes et quartiers populaires ! Notre invitée en cette rentrée est Laëtitia Nonone, militante associative

    Par Miguel Shema
    Le 10/09/2018
  • « Le mythe de la virilité » : dernière chronique d’une aliénation

    Dans son "Mythe de la Virilité, un piège pour les deux sexes", la philosophe Olivia Gazalé s’affaire à montrer que la virilité s’est construite par l’exclusion des femmes et invite les hommes à sortir du culte de la puissance dans lequel ils se sont enfermés. Dans sa dernière chronique, Miguel Shema conclut son état des lieux de cet ouvrage lumineux, foisonnant et surtout utile en glissant quelques coups de gueule.

    Par Miguel Shema
    Le 03/09/2018
  • Médine, Maryam, Rokhaya, Mennel : montrez patte blanche ou taisez-vous !

    Rokhaya Diallo, Mennel, Maryam Pougetoux et maintenant Médine. Tant d'acharnements qui viennent de l'extrême-droite mais qui, très vite, envahissent les plateaux télé devenant des sujets d'actualité pendant plusieurs jours. Ces acharnements n'amènent qu'à une seule conclusion : les personnes racisées et/ou musulmanes n'ont pas le droit de cité.

    Par Miguel Shema
    Le 13/06/2018
  • « Le mythe de la virilité » : chronique d’une aliénation (épisode 4)

    Dans son Mythe de la Virilité, un piège pour les deux sexes, la philosophe Olivia Gazalé s’affaire à montrer que la virilité s’est construite par l’exclusion des femmes et invite les hommes à sortir du culte de la puissance dans lequel ils se sont enfermés. Notre reporter Miguel Shema vous propose un état des lieux en plusieurs épisodes de cet ouvrage à la fois lumineux et foisonnant.

    Par Miguel Shema
    Le 12/06/2018
  • « Le mythe de la virilité » : chronique d’une aliénation (épisode 3)

    Dans son "Mythe de la Virilité, un piège pour les deux sexes", la philosophe Olivia Gazalé s’affaire à montrer que la virilité s’est construite par l’exclusion des femmes et invite les hommes à sortir du culte de la puissance dans lequel ils se sont enfermés. Notre reporter Miguel Shema vous propose un état des lieux en plusieurs épisodes de cet ouvrage à la fois lumineux et foisonnant.

    Par Miguel Shema
    Le 13/03/2018
  • « Call me by your name » ou le récit d’une obsession

    Adapté du roman d’André Aciman, Call me by your name raconte la rencontre et l'histoire d'amour entre Elio, un adolescent qui passe ses vacances avec ses parents dans une villa en Italie, et Oliver, un jeune chercheur en archéologie. Le film de Luca Guadagnino, qui sort en France ce 28 février, a conquis les États-Unis et notre reporter Miguel Shema.

    Par Miguel Shema
    Le 28/02/2018
  • « Le mythe de la virilité » : chronique d’une aliénation (épisode 2)

    Naît-on homme ou le devient-on ? Dans son "Mythe de la Virilité, un piège pour les deux sexes" publié en octobre dernier, la philosophe Olivia Gazalé s’affaire à montrer que la virilité s’est construite par l’exclusion des femmes et invite les hommes à sortir du culte de la puissance dans lequel ils se sont enfermés.

    Par Miguel Shema
    Le 16/02/2018
  • « Le mythe de la virilité » : chronique d’une aliénation (épisode 1)

    Naît-on homme ou le devient-on ? Dans son Mythe de la Virilité, un piège pour les deux sexes (Laffont) publié en octobre dernier, la philosophe Olivia Gazalé s’affaire à montrer que la virilité s’est construite par l’exclusion des femmes et invite les hommes à sortir du culte de la puissance dans lequel ils se sont enfermés.

    Par Miguel Shema
    Le 24/01/2018
  • #BalanceTonPorc : et si nous, les mecs, nous nous taisions enfin ?

    Depuis l'affaire Weinstein, la parole des femmes sur le harcèlement sexuel se livre sur Twitter avec #balancetonporc, le hashtag avec lequel des femmes témoignent des harcèlements qu'elles ont vécus. Mais certains s'offusquent face à cet hashtag et voudraient qu'on ne se concentre sur les "mecs bien".

    Par Miguel Shema
    Le 17/10/2017