Derniers articles

  • La présidentielle vue d’Alger

    Les résultats officiels ont été annoncés à 16h40 du vendredi 18 avril : Abdelaziz Bouteflika a obtenu 81,53% des voix, loin devant son principal rival Ali Benflis (12,18%). Tandis que des Algérois fêtent depuis jeudi soir la victoire prévisible d'Abdelaziz Bouteflika, le camp Benflis dénonce la fraude. Entre abstention, contestation  des uns et joie des autres. Chronique.

    par Beatriz Alonso
    le 19/04/2014
  • L’Espagne à flot et à sang

    Les revendications des Espagnols portent des noms propres. En effet, la prise de conscience de la population et la médiatisation de ses revendications sont tellement importantes qu'on les distingue aussi par des couleurs. Les manifestants qui parcourent les rues des principales villes se sont habillés selon l'étendard de leurs droits perdus ou menacés : blanc pour la santé, vert pour l'éducation, violet pour l'égalité, noir pour les conditions de travail des fonctionnaires. Cela fait déjà longtemps que les Espagnols ont oublié la « marée rouge » qui a fêté la coupe du monde de football. Désormais, ses rêves brisés, la population lutte pour garantir ses droits les plus élémentaires.

    par Beatriz Alonso
    le 15/03/2013
  • Deux « Espagnes », une loi maritale

    par Beatriz Alonso
    le 31/01/2013
  • 2012, annus horribilis pour l’Espagne

    L'année 2012 commençait par la première coupe du gouvernement de 40 milliards d'euros et par son rejet par l’ensemble des partis d'opposition ainsi que par la plupart de la population. Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, avait alors décrété le gel des salaires des fonctionnaires, à l'exception de ceux des forces de sécurité de l'État et des bureaux de lutte contre la fraude.

    par Beatriz Alonso
    le 12/01/2013
  • Les Espagnols sur le pied de guerre

    C'est une tradition de prendre de nouvelles résolutions pour le nouvel an qui commence : arrêter de fumer, perdre du poids, aller à la gym... Depuis le début de l'année 2012, aujourd'hui sur le point de s'achever, les Espagnols de la classe moyenne ont été obligés de subir de nombreuses résolutions drastiques

    par Beatriz Alonso
    le 28/12/2012
  • Chômage en Espagne : « Le plus important, c’est de rester actif »

    « Le chômage en Espagne dépasse les 25% pour la première fois dans l'histoire du pays » titrait la grande majorité des journaux fin octobre. Tous les Espagnols sont conscients depuis déjà longtemps de cette réalité qui menace le pays.

    par Beatriz Alonso
    le 14/11/2012
  • «Sans ma mère, je ne serais pas l’homme que je suis aujourd’hui»

    Calme et souriant, Ayoub donne l’impression que le Ramadan et la chaleur ne l’atteignent pas. Il explique que « le corps prend ses habitudes, à partir du deuxième jour, cela ce passe bien. » Il commande deux cafés (tous les deux pour la journaliste) et, sous la canicule de Paris, nous fait voyager jusqu’à Rabat, sa ville natale.

    par Beatriz Alonso
    le 19/09/2011
  • Le chemin de croix des étrangers à la Caisse maladie

    Un peu distraite, Marta trébuche et tombe à genoux, au milieu de la rue. Elle essaie de se relever mais elle découvre, abasourdie, qu'elle n'y arrive pas. Elle ne pourra pas marcher pendant de nombreuses semaines mais son voyage homérique vient à peine de commencer. Point de départ : l'hôpital. À la « douane », on lui demande le « passeport », son numéro de sécurité sociale. Marta fournit une attestation car elle n'a pas encore reçu sa carte Vitale. Premier ennui : elle découvre que son numéro n'est pas valide. Il s'agit de chiffres provisoires obtenu lorsqu'elle est arrivée en France après d'interminables visites à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). «Avez-vous une fiche de paie ? », lui demande-t-on. « Bien sûr ! » répond Marta. Mathieu, son petit ami qui l'accompagne, retourne à toute vitesse chez elle à la recherche du dit document. Nouvelle consternation : le numéro qui figure sur sa fiche de paie n'est pas valide non plus.

    par Beatriz Alonso
    le 27/08/2011
  • La Feria de Séville touchée par la grâce andalouse

    « Tócala, tócala, tócala, toca las palmas. Por sevillanas, baila gitana con ese duende español. » (Frappe, frappe, frappe, frappe dans tes mains. Danse, gitane, ces sévillanes, avec toute le génie de l'Espagne). Cet extrait d'une des sevillanas (un des nombreux genrer du flamenco) les plus populaires reflète toute la joie, la fête et l'art qui entourent cette danse. À Séville, les sevillanas sont l'étendard de la culture folklorique et le meilleur moment pour en profiter est la Feria de abril (Foire d'avril).

    par Beatriz Alonso
    le 12/08/2011